Archives du tag : O

Origination

L’origination désigne l’ensemble des fonctions servant, pour une banque d’investissement, à lancer une émission nouvelle de valeurs mobilières sur le marché primaire, qu’il s’agisse d’actions ou d’obligations, et ce pour le compte des clients (organisations publiques ou privées).


Categories : Définition | Tags : | Laisser un commentaire

Obligation fondante

Une obligation fondante est un titre de créance qui est remboursé progressivement au cours de sa durée de vie par réduction de sa valeur nominale, en même temps que le versement des coupons. Cela diffère des obligations les plus communes, dont le principal n’est généralement remboursé qu’à maturité.


Categories : Définition | Tags : | Laisser un commentaire

Levier d’une option (oméga)

Le levier d’une option (oméga) est une mesure d’élasticité. Ce coefficient sert à calculer l’impact d’une variation de 1% du cours du sous-jacent sur la valeur d’une option. Il est égal au delta de l’option, multiplié par le ratio du prix de l’action sur le prix de l’option :

Ω = Δ * S / c

Avec :
– Δ : Delta de l’option
– S : Cours du sous-jacent
– c : Prix de l’option

Imaginons une action qui vaille EUR 100, un call à la monnaie possédant un delta de 0,50, et une valeur de EUR 5. Si l’action grimpe de EUR 1 soit 1%, l’option d’achat verra sa valeur passer de EUR 5 à EUR 5,50, soit une hausse de 10% en valeur. L’élasticité (oméga) de cette option est donc de 10%.


Categories : Définition | Tags : , , | Laisser un commentaire

Opérateurs de marché

Le terme d’« opérateurs de marché » sert à désigner un groupe hétérogène, composé d’investisseurs privés et institutionnels, intervenant sur des marchés organisés ou des marchés de gré à gré. Il peut s’agir de particuliers, de traders, de producteurs, de banques, etc. Leur présence et leur interaction obéissent à des motifs divers, allant de la simple exécution à la couverture, en passant par la spéculation ou l’arbitrage.


Categories : Définition | Tags : | Laisser un commentaire

Shilling ougandais

La devise officielle de l’Ouganda est le shilling. Les premiers shillings sont apparus en 1966 dans le pays, en remplacement du shilling est-africain.


Categories : Définition | Tags : , , | Laisser un commentaire

Rial omanais

La devise officielle d’Oman est le rial. La monnaie est en usage depuis 1973, en remplacement du rial saidi.


Categories : Définition | Tags : , , | Laisser un commentaire

Ouguiya mauritanien

La devise officielle de Mauritanie est l’ouguiya. La monnaie est en usage depuis 1973, en remplacement du franc CFA.


Categories : Définition | Tags : , , | Laisser un commentaire

OMR

Sur le marché des devises, le sigle « OMR » désigne le rial omanais.


Categories : Définition | Tags : , | Laisser un commentaire

Option sur option

Une Option sur option est un contrat donnant à son détenteur la possibilité – et non l’obligation – d’acheter ou vendre une option sur un sous-jacent à une date ultérieure, à un prix fixé à l’avance. Toutes les combinaisons sont donc envisageables (call sur call, call sur put, put sur call, put sur put). La première option est désignée par le terme d’« option mère », tandis que l’option sur laquelle elle est souscrite est appelée « option fille ».

Le but d’une option sur option est naturellement de fixer, à un prix moindre et longtemps à l’avance, le prix de l’« option fille ». Cette stratégie est particulièrement courante dans l’univers des devises.

Imaginons par exemple un gouvernement qui soumet un appel d’offres pour un projet commençant dans 3 mois, et qui versera potentiellement des devises étrangères dans 12 mois à l’entreprise qui remportera ledit appel. L’entreprise postulante, pour se protéger, peut avoir intérêt à acheter une option sur option. En choisissant d’acheter un call d’échéance 3 mois sur un put d’échéance 9 mois, elle s’assure, à moindre frais, de pouvoir transformer ces devises étrangères à un taux de change fixé à l’avance, s’il s’avère qu’elle remporte l’appel d’offres et initie le projet.


Categories : Définition | Tags : , | Laisser un commentaire

Option d’abandon

Une Option d’abandon est une option réelle donnant la possibilité à l’une des parties prenantes d’un investissement de se retirer totalement ou partiellement de ce dernier, surtout s’il n’est pas rentable ou pas assez performant, avant même l’accomplissement total des obligations contractuelles. Une telle option a de la valeur pour l’entreprise qui la détient.

Une gestionnaire peut par exemple décider d’analyser la rentabilité potentielle d’une nouvelle implantation géographique à l’aide de la formule de Black & Scholes. Si, à tout moment, ce gestionnaire a la possibilité de rompre le bail de sa nouvelle implantation afin de limiter ses pertes d’exploitation, il possède ce qui s’appelle une « option d’abandon ».

Myers & Majd (1983) et Robichek & Van Horne (1967) ont été parmi les premiers à analyser la valeur d’une option d’abandon. Selon eux, un investissement doit être abandonné si la valeur de récupération obtenue en se débarrassant de l’investissement est supérieure à la valeur présente des cash-flows futurs de la période restante.


Categories : Définition | Tags : , , | Laisser un commentaire

Option Russe

Une Option Russe est une forme particulière d’option américaine, introduite par Larry Shepp et A. N. Shiryaev, en 1993. Elle donne le droit à son détenteur d’acheter ou de vendre un actif à un prix déterminé à l’avance, sans limite dans le temps. Avec ce genre d’options, un investisseur sera moins préoccupé par les fluctuations de court terme et par le bon moment pour exercer son droit, d’où le fait que ses inventeurs lui aient donné le surnom d’« option à regret réduit ». Le taux d’actualisation peut néanmoins faire regretter à un investisseur de pas avoir exercer son option plus tôt. Ces options étant perpétuelles, elles sont onéreuses, et par conséquent, peu traitées dans le marché.


Categories : Définition | Tags : , | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens