Création de l’Americans for Free Trade

Une association regroupant des milliers d’entreprises ainsi que des industries américaines (Exxon, Chevron, l’industrie du retail, la techno, le jouet, etc…) s’est créée avec pour double objectif d’essayer de convaincre le gouvernement US de stopper ses menaces de guerre commerciale et communiquer sur l’impact que de telles mesures auraient sur l’économie locale. L’association veut profiter des élections de mi-mandat pour faire pression sur les candidats, afin qu’ils fassent eux-mêmes pression sur Trump pour qu’il abandonne ses menaces. L’AFT va aussi communiquer pour démonter les arguments du gouvernement qui sont de dire que les barrières douanières vont être bénéfiques pour l’économie américaine et créer des emplois. La résistance s’organise…

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

La Fédération Bancaire de l’Union Européenne se rassure sur les prêts non performants

La Fédération Bancaire de l’Union Européenne est aux anges et le fait savoir. A l’occasion de la publication de son rapport annuel, l’institution a fait part de sa satisfaction au sujet du dossier épineux du traitement des prêts non performants (NPLS), ou plus simplement des créances douteuses. Ces dernières qui représentaient 7.5% du total de tous les prêts de l’UE en 2012 sont passées à 3.7% en 2017, juste en dessous du ratio mondial (3.74%). La situation n’est cependant pas la même suivant les pays, l’Italie et la Grèce étant encore loin de la moyenne (ratio respectivement à 13.4% et 43% fin 2017) alors la France, l’Allemagne et la Grande Bretagne ne posent plus problème. Une situation qui n’empêche pas la Fédération de demander un assouplissement des règles à la CE.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : , | Laisser un commentaire

Le Ministre italien de l’Économie et des Finances doit présenter la loi budgétaire pour 2019

C’est le 27 septembre prochain que le ministre des finances italien, G. Tria, doit présenter la loi budgétaire pour 2019, le détail des mesures interviendra quant à lui le 15 octobre prochain, une fois que tous les pays membres remettront leur projet de loi à Bruxelles avant la présentation définitive au Parlement le 20 octobre. Côté agence, Moody’s et S&P dont les notes respectives (Baa2 et BBB) sont sous perspective négative, devraient communiquer fin octobre sur un éventuel changement de notation. Pour un grand nombre d’observateurs, un déficit au-dessus de 2.5% du PIB pourrait être l’occasion pour les agences de notation de passer le pays en catégorie « Junk ».

Categories : Actualités, Brèves | Laisser un commentaire

La PBOC abaisse le ratio de réserves obligatoires

Confirmant sa volonté de réduire l’endettement de son économie, la Banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé hier avoir abaisser son ratio de réserves obligatoires de 50bps pour certaines banques (5 plus grandes banques et les 12 cotées) afin de libérer l’équivalent de 92Mds€ de réserves, dépassant largement les attentes des observateurs. La PBOC précise que ces fonds devront être utilisés pour relancer les opérations de conversion de créances afin d’améliorer le bilan des banques et de réduire l’endettement de certaines entreprises, les banques devant privilégier les entreprises en bonne santé et ignorer les sociétés « zombie ». Cette décision qui doit prendre effet le 5 juillet prochain devrait être suivie par de nouvelles mesures (injections de liquidités, réductions de taux de réserves obligatoires…) afin d’apporter un soutien fort au secteur privé chinois.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

Interdire les investissements chinois : Steve Mnuchin planche sur une nouvelle loi

Le gouvernement Trump qui tient sa moyenne d’annoncer de nouvelles barrières douanières tous les jours, est en train de plancher sur une mesure pour interdire les investissements chinois dans les entreprises technologiques américaines, en les classifiant comme une menace pour la sécurité nationale et économique du pays. Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, devrait publier un rapport le 29 juin afin de faire voter une loi dans ce sens. La loi de 1977, devant protéger les US contre des investissements menaçant la sécurité, ne prévoit pas de revenir sur les investissements déjà effectifs, mais pourrait remettre en question les deals en cours, même s’ils ont déjà été approuvés. Il est clair que si une telle loi est votée (qui n’a rien à voir avec les arguments de départ de réduire le déficit commercial entre les 2 pays) cela risque de durcir drastiquement les relations entre la Chine et les US.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

La Banque des Règlements Internationaux s’inquiète du poids des spéculateurs

A l’occasion de la publication de son rapport annuel, la Banque des Règlements Internationaux s’est inquiétée du poids croissant des intermédiaires non bancaires (gérant d’actifs, investisseurs institutionnels) au détriment des banques qui ont vu de leur côté les contraintes réglementaires se multiplier. Au total, l’ensemble des actifs de ces intermédiaires se monte à 160KMds$, bien au-dessus de ceux des banques mondiales. Alors que la politique ultra accommodante des banques centrales a accentué le phénomène, la BRI estime que cette situation pourrait entraîner « davantage de volatilité et des mouvements de marché plus violents », et ce , que ce soit sur des marchés liquides (ETF) ou moins liquides (obligations d’entreprise, marchés sur lequel les fonds ouvert US détiennent plus de 16% de l’ensemble vs 7% en 2005).

Categories : Actualités, Brèves | Laisser un commentaire

Le Ministre du Commerce chinois répond à Trump

Le ministre du commerce chinois tout en reconnaissant avoir eu des négociations constructives avec les Etats Unis, regrette que ces derniers soient capricieux et veuillent provoquer une guerre commerciale. « Ce n’est pas parce que les US sont habitués à manier le bâton, qu’une telle stratégie soit efficace avec la Chine ». Si es US voulaient vraiment les aider à se réformer et ouvrir leur économie, ils les aideraient au lieu de leur taper dessus. Il répond donc aux dernières menaces de Trump en disant que la Chine est prête à répondre qualitativement et quantitativement à une éventuelle surenchère sur de nouvelles barrières douanières américaines. De son côté Wilbur Ross le secrétaire américain au commerce, a estimé hier que Les Etats Unis devaient accentuer la pression commerciale sur la Chine afin que celle-ci lève ses barrières douanières et respecte la propriété intellectuelle américaine.

Aujourd’hui l’Inde a annoncé que dès le 4 août elle relèverait les taxes douanières sur certains produits américains. Et l’Europe a annoncé hier qu’elle allait augmenter dès demain, les taxes douanières à 25% sur 2.8Mds$ de produits américains. Cela se compare au taxes douanières américaines portant sur 6.4Mds$ de produits européens.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

Les Banquiers Centraux s’inquiètent de la guerre commerciale

Les principaux banquiers centraux actuellement réunis au Portugal, ont clairement dit que la guerre commerciale qui est en train de se développer pèse sur la confiance et pourrait impacter l’économie mondiale. Les gouverneurs de la Fed, la BCE et le BoJ ont tous les 3 estimé que les conséquences d’une telle attitude sont déjà visibles et qu’ils sont en train de travailler pour estimer l’impact économique. Jerome Powell a été plus précis en disant pour la première fois depuis longtemps certaines entreprises retardent leurs investissements, leurs embauches et certaines décisions stratégiques. Un certain nombre d’économistes estiment que les 200Mds$ de taxes douanières sur la Chine pourrait enlever 1% à 1.5% de croissance aux entreprises du S&P500.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

Brexit : Enfin un une victoire au Parlement pour la Première ministre anglaise

Theresa May a enregistré une victoire importante hier à la Chambre des communes dans le bras de fer qui l’opposait aux parlementaires pro-union européenne. Par 319 voix contre (303 voix pour), les députés ont rejeté un amendement présenté par le camp des pro-européens et visant à réduire au maximum le pouvoir du gouvernement dans le processus du Brexit, ainsi que dans les négociations sur le futur cadre de la relation économique entre la Grande Bretagne et les membres de l’Union Européenne. Ce vote met fin à un conflit entre le parlement et le gouvernement britannique qui dure depuis le mois de novembre dernier. En revanche on ne sait pas ce qu’elle a négocié pour obtenir ce résultat sur le fil.
Toujours à propos du Brexit et selon l’AFP, les responsables européens comptent faire allusion dans leurs conclusions du prochain sommet européen (29 juin) à la possibilité d’une absence d’accord avec la Grande Bretagne à l’issue des négociations portant sur le Brexit. Les européens font notamment référence à l’absence de progrès dans les négociations concernant le dossier de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.

Categories : Actualités, Brèves | Laisser un commentaire

La BCE cherche à réduire le montant des créances douteuses

La crise financière de la zone Euro de 2008 est encore dans tous les esprits, les créances douteuses restent notamment un des points les plus sensibles, les banques de la zone Euro ayant encore en charge un total de près de 721Mds€ dans leurs comptes. Selon Reuters, les régulateurs de la BCE espèrent pouvoir inciter ces mêmes banques à réduire de manière significative le montant de ces créances, celles-ci étant principalement concentrées en Italie, Grèce et Portugal. Tout en appliquant et en obligeant les établissements financiers concernés à provisionner à hauteur de leurs créances douteuses, le régulateur pourrait mettre en place des exceptions afin d’alléger leur poids dans les comptes des banques concernées. Le régulateur pourrait également répartir les banques et leurs prêts dans des catégories établies en fonction de la proportion de créances douteuses dans leur bilan. Une décision devrait être prise durant l’été.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : | Laisser un commentaire

Theresa May face à un vote crucial au Parlement

Theresa May joue gros aujourd’hui avec le vote au parlement sur le fait qu’elle puisse avoir le pouvoir de faire sortir le Royaume Uni de l’Union Européenne même en l’absence d’accord avec les européens ou si le parlement doit avoir le dernier mot en cas de non-accord. Les conservateurs les plus durs estiment que laisser les mains libres au gouvernement pourrait finalement aboutir à rester dans l’UE, ce qui leur fait dire qu’ils pourraient forcer May à démissionner s’ils perdent le vote aujourd’hui. Et les membres pro-Europe veulent éviter une situation de chaos entre accepter un mauvais compromis ou pas de compromis du tout. Face à eux la Première Ministre reste ferme en disant qu’elle ne peut accepter l’amendement voté par les Lords, car laisser le dernier mot au parlement enlèverait au gouvernement sa capacité de négocier le meilleur accord. Autant dire que la situation est loin d’être gagnée pour le gouvernement anglais. Même si elle gagne la première manche aujourd’hui, la guerre n’est pas pour autant gagnée, car il reste encore à voter le mois prochain si le Royaume Uni doit rester dans l’union douanière européenne.

Categories : Actualités, Brèves | Tags : , | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens

Articles plus récents →