Pourquoi travailler en finance de marché ? 7 questions pour prouver votre motivation | Finance de marché

Pourquoi travailler en finance de marché ? 7 questions pour prouver votre motivation

finance-de-marche

Travailler main dans la main avec des clients, participer aux projets d’envergure de la banque, vivre au rythme des marchés, sous pression, apprendre de façon continue sur l’économie ou les produits, bénéficier de salaires confortables, être poussé dans ses retranchements… Les raisons d’évoluer en salle ne manquent pas. Les entretiens que vous passerez vérifieront votre motivation et votre compréhension du secteur. Découvrez une série de 7 questions pour prouver votre motivation à travailler en finance de marché.

Vous n’avez aucune expérience en finance de marché. Pourquoi devrions-nous choisir votre profil plutôt qu’un autre ?

N’oubliez pas que n’importe quel trader, vendeur ou structureur a bien dû commencer par un premier emploi en finance de marché. Ce que souhaite connaître votre interlocuteur, ce sont les qualités ou qualifications que vous possédez et qui se prêteraient parfaitement au secteur. Une connaissance des mathématiques, de l’économie, une attention aux détails assez poussée, une capacité à travailler sous pression, pendant de longues heures, ces affirmations, vitales, devront être appuyées par des exemples.

Vous évoluiez en banque privée précédemment. Pourquoi chercher à entrer dans une salle des marchés ?

Les salons feutrés de la banque privée vous ennuyaient. Etre au service de clients fortunés, aussi intéressant que cela puisse paraître, impliquait une connaissance des exigences fiscales que vous ne soupçonniez pas. Vous préférez participer à des projets d’envergure, au lancement de nouveaux produits, à la construction de stratégies d’investissement. C’est d’ailleurs cet aspect, que vous ne retrouviez qu’à la marge, qui vous a plu lors de votre passage en banque privée. Le contact client fait la richesse des métiers en finance, et vous souhaitez l’expérimenter d’une façon différente.

Vous êtes diplômé d’une grande école prestigieuse. Les offres ne doivent pas manquer. Comme vous le savez, les banques ne vont pas très bien depuis 2008. Pourquoi vous entêtez-vous à vouloir travailler en finance de marché ?

Deux éléments doivent absolument se dégager de vos explications. D’abord, votre carrière en finance de marché s’inscrit sur le long terme. Par conséquent, une mauvaise conjoncture ne doit pas vous freiner. Elle n’a aucun rapport avec votre intérêt ou vos connaissances du secteur. Par ailleurs, chaque crise est une nouvelle opportunité pour les banques qui survivent. A partir de 2008, les investisseurs ont par exemple délaissé les dérivés de crédit, devenus trop complexes, pour des structures plus simples, moins exotiques. Personne ne pensait que les options vanilles pouvaient revenir si fortement sur le devant de la scène. Les faillites bancaires ont également provoqué l’apparition de véhicules de nantissement pour les produits structurés. Preuve que le secteur se réinvente continuellement, malgré les remous.

Depuis quelques années, le secteur bancaire se redresse et les activités de marché ne se sont jamais portées aussi bien. Comment pouvons-nous savoir que votre intérêt pour le secteur n’est pas feint ?

La conjoncture n’a que peu d’effets sur votre intérêt. Ce dernier remonte à plusieurs années, et s’est matérialisé différemment, en témoigne le parcours universitaire que vous vous êtes construit, axé autour de matières quantitatives, le club finance de votre école auquel vous participez, vos tentatives d’investissement avec votre propre argent. Votre désir d’évoluer en finance de marché s’inscrit plutôt dans le long terme.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la finance de marché ?

Vous ne risquez pas de vous embourber dans vos commentaires avec cette question, à partir du moment où vous ne mentionnez pas un intérêt de quelques mois seulement. Expliquez par exemple que votre curiosité remonte à la lecture de la presse économique pendant vos années étudiantes. Curiosité renforcée par les différents évènements organisés par votre école, où vous avez pu dialoguer avec des professionnels du secteur. Vous pouvez citez des noms de banque pour appuyer vos dires. Cet intérêt n’a été que confirmé par vos premiers cours en la matière, notamment sur les options ou la gestion de portefeuille.

Savez-vous que la finance de marché ne paie pas aussi bien que le conseil ou la banque d’affaires pendant les premières années ?

Malgré l’image largement véhiculée des golden boys, la finance de marché n’est pas réputée pour payer des salaires aussi élevés que d’autres départements comme ceux de la fusion-acquisition ou des secteurs comme le conseil, du moins pendant les premières années. Il vous faudra convaincre votre interlocuteur que l’aspect financier, s’il est important, ne doit pas être une priorité pendant les premières années, dans la mesure où vous ne possédez aucun client et où vous devez tout apprendre. Vous êtes en réalité un coût pour la banque, et vous en avez conscience. Les discussions que vous avez partagées avec des professionnels et vos recherches personnelles vous ont convaincu que la finance de marché ne paie qu’après quelques années. Vous recherchez d’abord à travailler dans cet univers mouvant, intellectuellement riche et exigeant. Le reste viendra.

Que pensez-vous des excès de la finance de marché, régulièrement brocardés au cinéma ? Êtes-vous un loup ou un agneau ?

Wall Street, Trader, American Psycho, Le Loup de Wall Street, les films décriant l’univers particulier de la finance de marché ne manquent pas. Les plus connus s’inspirent d’ailleurs d’histoires vraies, inquiétant d’autant plus le grand public. A vous de faire comprendre qu’il ne s’agit que d’une frange extrêmement marginale de la profession, rejaillissant malheureusement sur des milliers de professionnels sérieux et dévoués envers leurs clients et leur employeur. Vous n’ignorez cependant pas que le milieu est rude, stressant et exigeant. Mais vos stages passés, les projets que l’on vous a confié en salle sur des opérations complexes ou le fait d’être autorisé à parler à quelques clients prouvent que vous n’avez aucun problème à travailler en finance de marché. Au contraire, c’est bien la difficulté du milieu qui vous attire.

Finance de Marché est un site d’information grand public, ayant pour vocation de partager les connaissances liées aux thématiques financières. Pour en savoir plus, pour des demandes de partenariat ou autre, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Emploi | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *