Anticipations rationnelles Définition | Finance de marché

Anticipations rationnelles

La théorie des Anticipations rationnelles est une hypothèse selon laquelle les prévisions des agents économiques, grâce aux informations dont ils disposent, sont souvent conformes aux modèles théoriques expliquant leurs comportements. Bien qu’il puisse subsister une part d’incertitude et d’erreurs dans la réalisation des comportements économiques, les prises de décision sont toujours optimales, et elles sont basées sur l’information dont les agents disposent ainsi que sur leurs expériences passées. Cela suppose également que les agents connaissent le modèle qui régit l’économie, et toutes les variables qui le composent.

Un groupe de travailleurs demandera, par exemple, à réévaluer les grilles de salaires s’il s’attend à une hausse des prix, et s’il ne veut pas prendre le risque de supporter une inflation déjà subite au cours des années précédentes. Ces travailleurs seront d’autant plus amenés à prôner une réévaluation s’ils pensent qu’une politique de relance monétaire est menée par les autorités, car l’augmentation de la quantité de monnaie en circulation pourrait en effet provoquer de l’inflation. Ces anticipations annihileraient l’impact d’une telle relance.

Introduites par John Muth dès 1961, ces hypothèses de rationalité ont été considérablement développées par Robert Lucas (1972), puis Thomas Sargent (1981). Elles constituent l’un des fondements de la Nouvelle économie classique.

Finance de Marché est un site d’information grand public, ayant pour vocation de partager les connaissances liées aux thématiques financières. Pour en savoir plus, pour des demandes de partenariat ou autre, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Définition | Tags : , , , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *