L’or continue de monter, dans un climat d’incertitude forte

or-fdm

Les actifs à risque (actions, obligations) ont été chahuté cette année en raison de la pandémie de coronavirus. La détérioration des données économiques, les mesures énergiques (mais avec des outils supplémentaires limités) prises par les banques centrales et les gouvernements, la chute des rendements des actions en raison de réductions importantes des dividends, l’explosion de la volatilité des actifs à risque, les inquiétudes liées au pétrole et la faible liquidité des différentes catégories d’actifs ont créé une ruée vers les valeurs refuges, comme en témoigne la solide performance de l’or cette année. Le prix de l’or augmente comme jamais dans l’histoire, traitant désormais à de $1,750 l’once, soit une hausse de près de 40% en un an !

Cela étant, l’or jaune semble stagner depuis quelques semaines, en particulier depuis que la Réserve Fédérale américaine a annoncé son nouvel assouplissement quantitatif. Il faut également noter que les importations indiennes, facteur incontournable du marché physique), ont chuté de 99% en avril/mai par rapport à l’an dernier, et ce alors que la Banque Centrale russe a stoppé net ses achats.

Heureusement pour le précieux métal, la demande des pays développés a, elle, explosé, dans ce contexte de forte incertitude. La demande de pièces en or a par exemple augmentée de 30% depuis le début de l’année, tandis que le poids total de l’or dans les ETFs a augmenté, lui de 20%. Il est généralement considéré que les ETFs représentent près de la moitié de la demande totale d’or physique, ce qui implique donc que la demande la part des pays développés, de près de 1,000 tonnes, ait plus que contrebalancé la baisse de 700 tonnes de la demande émanant des pays en voie de développement cette année.

L’environnement actuel pose de nombreuses questions pour l’or. En effet, alors que les pays développés sortent progressivement de leurs mesures de confinement, le rythme de la demande de ces pays devrait s’atténuer, tandis que la demande des pays émergents pourrait avoir un train de retard dans sa résurgence.

Finance de Marché est un site d’information grand public, ayant pour vocation de partager les connaissances liées aux thématiques financières. Pour en savoir plus, pour des demandes de partenariat ou autre, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actus | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *