Accumulation primitive Définition | Finance de marché

Accumulation primitive

L’Accumulation primitive du capital est un concept développé par Karl Marx le long de son ouvrage Le Capital (chapitres XXVI à XXXIII), rendant compte du processus historique à l’origine du capitalisme et de la Révolution industrielle. Marx estime que l’accumulation primitive, antérieure à l’accumulation capitaliste, provient surtout de l’expropriation des cultivateurs (comme le mouvement des enclosures en Angleterre) et plus généralement, de faits tels que « la spoliation des biens d’église, l’aliénation frauduleuse des domaines de l’État, le pillage des terrains communaux, la transformation usurpatrice et terroriste de la propriété féodale ou même patriarcale en propriété moderne privée » (chap. XXVII). L’exploitation subséquente d’un prolétariat forcé de vendre sa force de travail, la constitution de régimes coloniaux et la facilitation de la circulation du capital sont d’autres éléments tout aussi importants mis en avant par l’auteur.

Finance de Marché est un site d’information grand public, ayant pour vocation de partager les connaissances liées aux thématiques financières. Pour en savoir plus, pour des demandes de partenariat ou autre, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Définition | Tags : , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *